Rhea Lonsdale

Anciens étudiants de Greenlight 2019

En trois mots, comment décririez-vous le programme Greenlight de DNEG?

Défi très enrichissant!

Quelle formation avez-vous suivie et, selon vous, comment a-t-elle contribué à votre réussite?

Je ne suis pas allée à l’école spécifiquement pour les effets visuels. J’ai un diplôme en beaux-arts classique et j’ai appris par moi-même l’infographie. Je pense qu’avoir eu un apprentissage sérieux est important pour Greenlight, qu’il ait été effectué dans le contexte rigoureux de l’école ou de façon autonome en déployant les efforts nécessaires.

Pouvez-vous nous parler du projet sur lequel vous avez travaillé pendant le programme Greenlight et de ce que vous en avez appris?

Après cinq semaines d’apprentissage sur les notions de base de l’art, le décor numérique et l’infographie, nous avons été chargés de réaliser un plan à partir de zéro, de la conception à la prise de vue avec une caméra en mouvement, le tout en quatre jours! Toutes les tâches accomplies jusque-là s’étaient enchaînées, mais une grande partie du contenu de ces six semaines était nouvelle pour nous, et tout mettre en place a été un grand défi. Mon expérience était principalement avec le 2D et le 3D, alors apprendre la composition et la projection d’un environnement 2,5D n’était pas une mince affaire.

Qu’avez-vous aimé le plus dans le travail qui vous a été confié pendant le programme Greenlight?

J’ai aimé le fait de pouvoir mettre en pratique une grande partie de mes compétences antérieures dans un flux de production que je ne connaissais pas. Je ne pensais pas que je travaillerais un jour en tant que généraliste pour les effets visuels. Je ne savais même pas que ce poste existait, alors c’était vraiment incroyable de suivre le processus et de voir comment les généralistes créent un plan du début à la fin.

Quel a été le défi le plus difficile auquel vous avez fait face au cours du programme et comment l’avez-vous relevé?

Le défi le plus difficile à relever était la vitesse à laquelle nous devions assimiler l’information. Les formateurs de DNEG étaient incroyables et nous appuyaient. Ils étaient à notre disposition tous les jours, mais nous avions aussi 4 à 5 heures de cours par jour. Je rentrais chez moi étourdie à force d’essayer d’absorber de nouveaux concepts et flux de production dans un logiciel que je n’avais jamais utilisé auparavant. Je pense que la meilleure décision que j’ai prise a été de simplifier au maximum ma vie en dehors de Greenlight pendant ces six semaines. J’ai essayé de bien manger, de dormir suffisamment, de ne pas accepter de travail en dehors du programme et de me ménager lorsque je me sentais dépassée.

Comment vos formateurs et mentors de Greenlight ont-ils soutenu votre apprentissage et votre épanouissement?

Nous étions quatre étudiants dans le programme Greenlight de généraliste des environnements, et deux instructeurs en effets visuels dévoués qui ont pris le temps, tout comme le chef de l’environnement et des généralistes, de nous enseigner presque tous les jours afin que nous ayons les ressources et le temps de demander une aide approfondie. Nous avons également bénéficié de l’accueil et du soutien du département de l’environnement et des généralistes, et de nombreux artistes expérimentés ont été heureux de jouer le rôle de mentors tout au long du programme.

Pourquoi recommanderiez-vous le programme Greenlight?

Il n’est pas exagéré de dire que Greenlight a changé mon parcours de vie. C’était incroyable que DNEG consacre autant de temps et de ressources à notre formation. C’est une occasion rare de se perfectionner en tant qu’artiste et professionnelle.

Quel conseil donneriez-vous aux futurs étudiants de Greenlight? 

Soyez patient envers vous-même! On n’attend pas de vous que vous sachiez tout, alors posez des questions et ne vous en voulez pas si vous n’assimilez pas absolument tout en six semaines. Encouragez également vos collègues de Greenlight; montrez que vous êtes persévérant et que vous appuyez les autres et vous irez loin.

Quelles sont vos ambitions pour votre carrière dans le domaine des effets visuels?

Je veux continuer à m’épanouir en tant que généraliste et continuer à travailler sur des projets géniaux ayant des tâches stimulantes. J’aimerais également être mentore à mon tour et aider les autres à se lancer dans le domaine.

 

Rencontrez nos anciens étudiants de Greenlight 2019

Groom TD Environment Generalist TD Environment Generalist TD Build TD Creature TD Creature TD
Groom TD EnvGen TD EnvGen TD   Build TD Creature TD Creature TD

Londres

Vancouver

Mumbai

Los Angeles

Chennai

Montréal

Chandigarh

Chennai

Bangalore

Toronto