DNEG lance OpenVDB AX

Un nouveau logiciel libre permet aux infographistes de mieux transformer des données ponctuelles et volumétriques 3D

Notre équipe interne de développeurs chevronnés vient de créer OpenVDB AX, un logiciel libre qui permet aux infographistes de modifier rapidement et efficacement des données ponctuelles et volumétriques 3D, données très utilisées dans les effets visuels et en animation.

Ce nouvel outil prend la forme d’une interface de programmation permettant aux artistes et aux concepteurs de formuler des expressions mathématiques afin de créer de nouveaux effets personnalisés et de modifier des données ponctuelles et volumétriques. Ce type de données est très utilisé d’un bout à l’autre du processus de création d’effets visuels pour simuler un large éventail d’objets et d’effets 3D, des plans d’eau aux débris en passant par la fumée.

S’appuyant sur la technologie libre OpenVDB, qui a été primée aux Oscars et garantit une représentation puissante et efficace des données, cet outil s’intègre dans de nombreux programmes courants de création de contenu numérique, comme Houdini et Clarisse, utilisés pour les effets et l’éclairage.

Nick Avramoussis, de DNEG, a dévoilé l’outil OpenVDB AX aux intervenants de l’industrie au cours du colloque DigiPro 2018.

Le nouveau langage de programmation OpenVDB AX, créé par notre équipe de recherche et développement, permet aux artistes qui ont très peu d’expérience en codage d’apporter rapidement et efficacement des changements complexes à la géométrie 3D.

Comment ça fonctionne

À l’aide d’une interface de script, d’un nœud de script ou d’un élément similaire (caractéristiques des programmes de création de contenu numérique les plus récents), les artistes peuvent saisir des expressions mathématiques afin de modifier des voxels (cellules d’une grille OpenVDB semblables à des pixels 3D) ou des points (ensemble de points de données entreposés dans une grille OpenVDB). Ce sont deux types de données que les logiciels d’infographie peuvent utiliser afin de créer une géométrie 3D.

Auparavant, pour apporter des changements, même mineurs, à ces données 3D, il fallait parfois renvoyer celles-ci à l’équipe ou au service qui les avait créées. Ainsi, les plus petites corrections apportées à un objet 3D, comme une légère rotation, pouvaient retarder le travail et mobiliser de précieuses ressources.

À présent, grâce à OpenVDB AX, on peut effectuer directement une bonne partie des nombreuses retouches demandées par les artistes tout au long du processus de création.

D’une grande souplesse, OpenVDB AX a été utilisé dans Blade Runner 2049, film primé aux Oscars, ainsi que dans la récente superproduction Pacific Rim Uprising.

Academy Software Foundation

Le mois dernier, nous avons annoncé que DNEG était l’un des associés fondateurs de la nouvelle Software Foundation de l’Academy of Motion Picture, fondation visant à accroître la collaboration et la créativité au sein de la communauté du logiciel libre, qui porte des projets comme OpenVDB.

DNEG est loin d’être un novice dans le développement de logiciels libres, puisqu’il participe activement au projet OpenVDB depuis de nombreuses années. En 2017, notre équipe de recherche et développement lançait, en collaboration avec DreamWorks, l’outil OpenVDB Points, qui permet aux données ponctuelles de bénéficier de la vitesse et de la nature compacte du format OpenVDB, réduisant ainsi le temps nécessaire pour effectuer des simulations complexes, comme la simulation des liquides.

OpenVDB AX est disponible sur la page GitHub de DNEG et est distribué sous une licence publique Mozilla 2.0.

Londres

Vancouver

Mumbai

Los Angeles

Chennai

Montréal

Hyderabad

Chandigarh

Goa