Nos choix de séries télévisées et de films pour la saison de la fierté

Voici quelques films et séries télévisées qui nous ont inspirés

Même si la célébration de la fierté est inhabituelle et unique cette année, cela ne signifie pas que nous sommes moins fiers ou que nous soutenons moins nos extraordinaires collègues LGBTQ+ chez DNEG.

Afin de redonner un peu d’esprit à ce mois de septembre, et puisque nous raffolons de séries télévisées et de films qui valent le détour, nous avons décidé de vous faire part de quelques coups de cœur qui nous ont inspirés au fil des années.

 

Queer As Folk (série américaine), créée par Ron Cowen

« Cette émission était vraiment révolutionnaire lorsqu’elle a été diffusée pour la première fois au début des années 2000. Elle ne cache rien et est assez crue. En tant qu’adolescent homosexuel vivant dans une petite ville rurale à l’époque, j’ai été profondément touché par cette série qui m’a aidé à sentir que je n’étais pas seul à traverser des difficultés sur le plan personnel. Elle m’a donné du courage et de l’espoir pour la suite de ma vie. Pour toutes ces raisons, elle était et est encore tout à fait pertinente malgré les années passées. C’est un véritable classique de la représentation LGBTQ+ sur le petit écran. »

– Alexandre Dumais, partenaire d’affaires des Ressources humaines

 

Elisa & Marcella, réalisé par Isabel Coixet

« J’ai trouvé ce film tellement beau. Il se déroule au début du vingtième siècle en Espagne, où deux femmes se rencontrent et tombent amoureuses. C’est un film si doux et si brut, filmé en noir et blanc. Les performances sont si intimes et j’ai trouvé que c’était une belle façon de montrer une relation lesbienne à l’écran à une époque où l’amour LGBTQ+ était beaucoup moins accepté, et cela montre tout le chemin que ce couple a dû parcourir pour être ensemble. Ce film brise le cœur et le réchauffe à la fois; il est tout simplement fantastique. »

– Rebecca Emerton, coordonnatrice de production d’effets visuels

 

And Then We Danced, réalisé par Levan Akin

« And Then We Danced me touche de près, car il me rappelle mon héritage et le passé de mes parents : ma mère est d’origine kazakhe et géorgienne et ma grand-mère est une Géorgienne à l’esprit fort, élevée au bord de la mer Noire. La danse traditionnelle géorgienne est une source de fierté et de force pour son peuple, et le fait de voir un personnage gai jouer un rôle de danseur traditionnel entraîné dans ce qui est considéré comme une activité masculine très macho était vraiment rafraîchissant. Pour de nombreuses personnes, il n’est pas surprenant que dans les pays d’Europe de l’Est et de l’ex-URSS, les droits des personnes LGBTQ+ et les attitudes à leur égard stagnent, de sorte que cette confrontation de deux sujets très importants a donné lieu à un film puissant. Malheureusement, la première du film dans la capitale Tbilissi s’est soldée par des manifestations contre celui-ci, ce qui montre à quel point il est primordial pour les cinéastes de continuer à innover dans les histoires LGBTQ+, en particulier dans les communautés où il y a encore beaucoup de travail à faire pour améliorer les attitudes envers les personnes queers. »

– Bobby Georgiev, directeur technique de l’éclairage

 

This Is Us, créée par Dan Fogelman

« This Is Us aborde tout : le racisme, les problèmes d’image corporelle et l’amour qui vient sous toutes les formes! »

– Kimya Gujar, coordonnatrice de production

 

God’s Own Country, réalisé par Francis Lee

« Ayant grandi au Yorkshire, qui est dépourvu de représentations reconnaissables de la communauté LGBTQ+, je n’avais pas réalisé combien de temps j’avais passé à attendre God’s Own Country. Bien qu’il soit empreint de tristesse et de dureté, et qu’il ne soit peut-être pas à regarder avec ses parents (je parle d’expérience!), la description de mon comté natal et la relation entre Johnny et Gheorghe amènent une chaleur qui témoigne du pouvoir de la représentation. Nous menons tous une lutte similaire en étant LGBTQ+, mais nos expériences pour nous trouver et nous accepter sont façonnées par les communautés dans lesquelles nous grandissons et les attentes sociales qui en découlent… ce que God’s Own Country résume parfaitement. »

– Oliver Hulme, directeur technique du pipeline

 

L Word: Generation Q, créée par Michele Abbott

« L Word: Generation Q est une série télévisée réfléchie qui donne aux téléspectateurs un aperçu de la vie des membres de la communauté LGBTQ+. Les histoires et les conversations qu’elle contient sont audacieuses et inspirantes, et traitent de tous les types de défis quotidiens. »

– Lorie Corcuera, cheffe des ressources humaines, Vancouver et Los Angeles

 

Lingua Franca, réalisé par Isabel Sandoval

« Ce film de 2019 de la réalisatrice et auteure trans Isabel Sandoval est une belle histoire d’amour qui traite de la stigmatisation à laquelle sont confrontés les immigrants et les personnes trans. Son titre fait référence aux antécédents émotionnels des protagonistes ainsi qu’à la langue. Il est actuellement accessible sur Netflix. »

– Rickie Leach, compositeur principal

 

Adolescence of Utena, réalisé par Kunihiko Ikuhara

« Le film aborde le fait de briser le cycle du traumatisme et de découvrir sa propre expression de genre, tout ça en ayant l’air cool! Les personnages principaux sont l’un des couples de lesbiennes les plus emblématiques que j’ai jamais vus dans un film. Ce film rappelle aussi Twin Peaks: Fire Walk with Me… mais en animé! »

– Allie Ross, soutien technique

 

Londres

Vancouver

Mumbai

Los Angeles

Chennai

Montréal

Chandigarh

Chennai

Bangalore

Toronto