First Man remporte l’Oscar 2019!

DNEG DÉCROCHE SON CINQUIÈME OSCAR POUR LES EFFETS VISUELS – NOTRE DEUXIÈME VICTOIRE CONSÉCUTIVE!

Nous sommes aux anges de voir la qualité de notre travail sur First Man récompensée par un Oscar à Los Angeles hier soir. Il s’agit d’un cinquième Oscar pour DNEG!

Paul Lambert, superviseur des effets visuels chez DNEG, et Tristan Myles, superviseur des effets numériques chez DNEG, tous deux lauréats d’un Oscar, ont reçu le prix des meilleurs effets visuels pour leurs effets filmés exceptionnels sur First Man, aux côtés de Ian Hunter, superviseur des modèles réduits, et de J. D. Schwalm, superviseur des effets spéciaux.

Il s’agit du deuxième Oscar consécutif de DNEG pour les effets visuels, Paul Lambert ayant remporté le prix l’année dernière en tant que superviseur des effets visuels sur Blade Runner 2049, du réalisateur Denis Villeneuve. Ainsi, DNEG a raflé l’Oscar des meilleurs effets visuels quatre fois au cours des cinq dernières années.
..

« C’est un grand honneur! »

En parlant du prix, Paul Lambert, superviseur des effets visuels, a déclaré :

« C’est un grand honneur d’avoir remporté ce magnifique prix. Nous avons fait les choses un peu différemment en matière d’effets visuels pour First Man; la reconnaissance de l’Académie est donc d’autant plus spéciale. Il va sans dire que rien de tout cela n’aurait été possible sans l’intervention de notre incroyable équipe tout au long du projet – les gens à la préproduction et au tournage, puis tout le monde à la postproduction –, le tout sous la direction de Damien Chazelle, qui est une véritable source d’inspiration.

« Un grand merci aux producteurs du film : Marty Bowen, Wyck Godfrey, Isaac Klausner et Adam Merims; à Jennifer Bell et Bill Tlusty, chefs des effets visuels chez Universal; à mon producteur des effets visuels Kevin Elam; et un grand bravo à Michelle Eisenreich et à tous mes collègues de DNEG à Vancouver. On dirait bien qu’on a réussi une deuxième année de suite! »

De son côté, le superviseur des effets numériques, Tristan Myles, déclarait :

« Wow! C’est tout un exploit d’avoir remporté ce prix prestigieux! Un merci spécial à la talentueuse équipe des effets visuels de Vancouver, sans qui ce résultat fantastique n’aurait pas été possible. »

Oscar winners
De gauche à droite : Ian Hunter, Tristan Myles, Paul Lambert et J.D. Schwalm, lauréats de l’Oscar dans la catégorie des meilleurs effets visuels.

..

« C’est formidable pour nos équipes du monde entier »

Le chef de la direction de DNEG, Namit Malhotra, a commenté : « C’est un grand honneur pour le travail de l’équipe sur First Man d’être récompensé par un OSCAR. Bien que notre principal objectif soit toujours de soutenir les remarquables conteurs avec lesquels nous collaborons en créant des effets à la fine pointe de la technologie, il est fantastique pour nos équipes internationales d’être reconnues par l’industrie pour leur travail acharné et leur engagement.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants au réalisateur, Damien Chazelle, d’avoir fait confiance à nos équipes et à la technologie pour repousser les limites des effets visuels. »
..

L’impressionnante feuille de route de DNEG aux Oscars

DNEG a remporté son premier Oscar des effets visuels en 2010 pour son travail sur Inception, le thriller éblouissant du réalisateur Christopher Nolan. Il s’en est suivi une autre collaboration avec Nolan sur la superproduction de science-fiction Interstellar en 2014. L’année suivante, soit en 2015, Andrew Whitehurst, superviseur des effets visuels chez DNEG, recevait l’Oscar des meilleurs effets visuels pour son travail sur Ex Machina, le premier film réalisé par Alex Garland. L’an dernier, Paul Lambert se voyait remettre le quatrième Oscar de DNEG récompensant les meilleurs effets visuels, pour son travail sur Blade Runner 2049.

Des techniques de pointe en matière d’effets visuels filmés

En tant que principal fournisseur d’effets visuels sur First Man, DNEG a livré près de 430 plans d’effets visuels sous la gouverne de Paul Lambert qui, en tant que superviseur des effets visuels pour l’ensemble de la production, a encadré le travail sur le plateau ainsi que tout le processus de postproduction des effets visuels.

L’équipe a eu recours à une combinaison unique de techniques de pointe en matière d’effets visuels filmés – parmi lesquels des effets spéciaux, des maquettes et des séquences inédites tirées des archives de la NASA – pour réaliser ce biofilm sur Neil Armstrong, astronaute américain légendaire.

L’un des plus grands défis de l’équipe des effets visuels de DNEG a été de créer les effets visuels filmés les plus réalistes et les plus immersifs à l’aide des plus grands écrans à DEL jamais érigés sur un plateau de cinéma.
.

Court métrage First Man

Découvrez la multitude de techniques d’effets visuels qui ont été utilisées pour obtenir le réalisme de First Man dans cette vidéo :

Londres

Vancouver

Mumbai

Los Angeles

Chennai

Montréal

Hyderabad

Chandigarh

Goa