Visualisation

Notre équipe de visualisation offre aux réalisateurs et aux producteurs une opportunité afin que leur vision cinématographique deviennent réalité bien avant que la photographie principale débute.

La visualisation chez DNEG

Pré-visualisation 

Nous collaborons avec les cinéastes afin de créer des séquences à partir de leurs scripts pour mieux comprendre leur vision narrative. Ces séquences servent également de guides visuels et permettent aux autres départements de se préparer et de mieux comprendre les besoins de la production.

Visualisation technique

Une fois la pré-visualisation complétée, elle peut être convertie en données précises qui orienteront le travail de l’équipe d’effets visuels, mais aussi du designer de production, directeur photo, chorégraphe de cascades et du réalisateur.

Post-visualisation

Une fois le tournage terminé, les séquences peuvent être combinées à la pré-visualisation afin de re-capturer et de mettre en oeuvre la vision du réalisateur. Ces composantes sont entrecoupées dans le montage afin de soutenir la narration visuelle, mais également pour être intégrées au pipeline et orienter de façon efficace les effets visuels finaux d’un projet.

Previs-Image1
Previs-Image2

L’équipe de visualisation de DNEG est chapeautée par le superviseur de pré-visualisation Alex Cannon. Alex a supervisé la pré-visualisation de séquences pour certains des plus gros films Hollywoodiens. Ses récents projets incluent les horrifiants visuels du film ‘The New Mutants’, la visualisation de cascades motorisées audacieuses pour ‘Hobbs & Shaw’, la chorégraphie des aventures de Jack Sparrow pour ‘Pirates of the Caribbean: Dead Men Tell No Tales’ et la contribution à la création de moments mémorables et hilarants de ‘Deadpool 2’.

 

Pour plus d’information par rapport aux services de DNEG Creative, veuillez contacter:

Lee Berger (Los Angeles): lee@dneg.com

Paul Becker (Vancouver & Los Angeles): pfbe@dneg.com

Londres

Vancouver

Mumbai

Los Angeles

Chennai

Montréal

Chandigarh

Chennai

Bangalore

Toronto